Existe-t-il des e-liquides bio ?

Depuis quelques années, le système bio conquiert des parts de marché dans tous les secteurs de l’industrie. Principalement relié à l’agro-alimentaire, le bio s’est étendu à d’autres secteurs comme la cosmétique et la beauté. Pas qu’un phénomène de mode, le système bio constitue chez certains une autre manière de consommer, plus responsable et plus éthique. Soucieux de faire du bien à la planète et de se faire du bien, le système bio a donné l’opportunité aux entreprises de proposer de nouveaux produits et de se diversifier, plus à même de répondre aux problématiques environnementales actuelles. Vous allez découvrir l’existence ou non des e-liquides bio.

La définition des e-liquides bio

Un e-liquide biologique désigne un liquide composé d’ingrédients provenant des végétaux ou issu de l’Agriculture biologique. Dans l’industrie, qu’elle soit alimentaire ou cosmétique, les produits commercialisés doivent suivre et respecter plusieurs paramètres pour obtenir la certification bio. Ils ne doivent pas contenir, par exemple, de produits chimiques de synthèse. Il ne doit pas y avoir d’OGM. La culture de ces produits doit épargner à tout prix l’utilisation des pesticides et engrais. À propos de l’industrie de la vape, une réelle certification biologique n’existe pas, des e-liquides bio sont nommés comme tels quand ils sont composés d’une façon partielle d’ingrédients certifiés provenant de l’agriculture biologique.

Les raisons pour lesquelles les e-liquides ne peuvent pas être totalement bio

Il est conseillé de rappeler la composition des e-liquides bio. En général, il y a du propylène glycol, de l’alcool, de la glycérine végétale, de la nicotine, de l’eau et parfois des arômes. Le propylène glycol provient de la réaction chimique entre de l’oxyde de propylène et de l’eau. Il est issu de la pétrochimie ou de la carbochimie. Vous l’aurez compris, il n’existe pas de produits biologiques là-dedans. Toutefois, quelques fabricants ont inventé un substitut plus naturel, issu du Colza, le mono propylène végétal.

 Des produits certifiés « Bio » pour les cigarettes électroniques

Lorsqu’on parle des e-liquides bio, le produit fini n’a pas automatiquement une certification AB, par exemple quelques produits de l’usine et industrie agro-alimentaire. Seuls certains ingrédients qui constituent le liquide destiné pour la vape sont attestés comme étant biologiques. Le Ministère de l’Agriculture a imaginé en 1985 le label AB pour afficher nettement le caractère biologique d’un produit, défini par un cahier des charges précis. Le taux de 95 % au minimum du produit fini doit provenir d’une agriculture Bio.

Quelles proportions base/arôme/additif respecter ?
Présentation des ingrédients de base des e-liquides