Quel type d’e-liquide choisir pour faire de gros nuages de vape ?

Si comme de nombreux vapoteurs vous souhaitez augmenter la quantité de vapeur durant vos sessions de vapotage, vous devez connaître certaines techniques pour augmenter la densité de la fumée. Vous devez par exemple prendre en compte le taux de PG/VG, bien choisir votre vapoteuse ou déterminer la puissance de votre vaporette. Les chasseurs de nuages ou cloud chasers ont comme objectif, réalisé le plus de vapeur possible. La popularité de cette technique est telle qu’elle est régulièrement mise en avant durant les salons de la vape. Découvrez dans ce guide comment réussir ce genre d’exploit.

Doser correctement la glycérine végétale pour faire plus de vapeur

Le mélange entre le propylène glycol et la glycérine végétale permet de jauger la densité de vapeur produite lors des séances de vape. Dans la composition d’un e-liquide, le propylène glycol permet de produire la sensation de hit. Cette substance restitue également le goût des arômes. Quant à la glycérine végétale ou VG, elle produit la vapeur. Ainsi, pour avoir une vapeur dense, il faut augmenter le taux de la glycérine végétale. Ceux qui souhaitent produire un maximum de nuages devront choisir les liquides 100 % VG.

Même si de tels produits sont vendus sur le marché, des e-liquides 100 % VG réduisent le ressenti aromatique durant les sessions de vape. Autre inconvénient, en choisissant d’inhaler une trop forte proportion de VG, on risque de souffrir des dégâts provoqués par la production d’acroléine. Cette substance déclenche des irritations de la voie respiratoire chez les vapoteurs. Ceux qui souhaitent préserver leur santé et conserver la saveur des arômes devront choisir des liquides possédant des taux PG/VG de 45/55 ou 50/50.

Quelle technique de vapotage permet d’influencer la production de vape ?

L’inhalation directe ou le vapotage Direct Lung Inhale (DLI) est une technique plus courante chez les fumeurs. Elle consiste à respirer le liquide en empêchant la vapeur de rester dans la bouche. De cette manière, la vapeur passe directement dans les poumons. Il s’agit d’une manière de vapoter similaire aux personnes qui fument une chicha. Cette technique consiste à respirer la vapeur de la même manière que lorsque l’on respire de l’air. Le DLI exige plus d’efforts dans la respiration.

L’inhalation indirecte ou Mouth To Lung (MTL) est une manière de vapoter visant à aspirer la vapeur par la bouche puis la faire passer dans les poumons. De nombreux vapoteurs débutants privilégient cette méthode. Il est aussi possible d’augmenter la quantité de vapeur produite en prenant compte de l’air ambiant et des conditions météo. Il faut savoir que les nuages produits par une cigarette électronique sont composés de vapeur d’eau.

Le PG et le VG fonctionnent en capturant les molécules d’eau qui seront vaporisées par l’atomiseur. Pour faire de gros nuages avec sa cigarette électronique, il vaut mieux se rendre dans un lieu où la quantité d’eau dans l’air est plus faible. Si vous vous trouvez dans une pièce dont l’humidité est très élevée, les résultats du cloud chaser est plutôt limité.

Quel e-liquide choisir pour produire beaucoup de vapeur ?

L’astuce pour dégager beaucoup de vapeur lors des sessions de vape est de disposer d’un liquide doté d’une forte teneur en glycérine végétale. Choisir de préférence les liquides contenant un taux de VG dépassant 50 %. Vous pouvez commander sur Internet un large choix de produits tels que des flacons avec des ratios de 30/70 et 20/80 PG/VG. Si vous voulez obtenir une vapeur très dense, privilégiez les flacons de 100 % de VG. Concernant le choix des saveurs, vous êtes libre de goûter de nouvelles recettes : tabac, mangue, menthe, chocolat…

Ceux qui pratiquent le power vaping doivent réduire le taux de nicotine. L’inhalation directe vaporise plus de liquide de nicotine. Si votre taux de nicotine est de 6 mg/ml, il est préférable de le réduire à 3 mg/ml. Le cloud chasing est une pratique qui s’est popularisée à travers le monde. Pour rendre cette technique plus accessible, de nombreux fabricants ont conçu des kits complets professionnels pour réussir à produire de gros nuages de vapeur sans fournir trop d’effort.

Conseils pour bien choisir son e-liquide

Quand vous achetez votre e-liquide, vous devez vous assurer que le taux de VG est compatible avec votre vaporette. En utilisant un produit avec un taux de glycérine végétale trop élevée dans une vapoteuse mal adaptée, cette erreur risque d’endommager les résistances. En ce qui concerne les arômes, les novices doivent privilégier les saveurs simples et se contenter d’un mélange de 1 à 2 parfums.

En mélangeant trop de saveurs, le vapoteur débutant risque de trouver le goût écœurant. Les bases pour commencer la vape sont la menthe, le fruit rouge et le goût classique. Pour trouver le bon liquide, le vapoteur débutant devra tester ces trois saveurs afin de découvrir l’e-liquide qu’il préfère. La particularité d’e-liquide mono arômes est leur saveur bien déterminée.

Vous pouvez trouver sur le marché des flacons saveurs pommes, fraises, fruits rouges… Concernant les liquides complexes, ils sont composés de plusieurs saveurs différentes. On les découvre avec une note de tête et une note de fin. Ces produits procurent une sensation de vape plus savoureuse. Ils sont destinés aux vapoteurs experts et aux gros fumeurs qui se lancent dans la cigarette électronique.

Quel clearomiseur et batterie d’e-cigarette choisir pour produire plus de vape ?

Pour avoir plus de vapeur, il faut bien choisir le clearomiseur de votre cigarette électronique. Un modèle d’entrée de gamme risque de créer un volume de vapeur réduit par rapport à des modèles plus perfectionnés. De nombreux éléments du clearomiseur influencent la densité de vapeur que l’on obtient durant ces sessions de vapotage. Les équipements à privilégier pour obtenir plus de vapeur sont un voltage élevé et des résistances basses ohms.

Certains clearomiseur modernes sont équipés du airflow. Avec cette petite bague rotative, le vapoteur pourra gérer le flux d’air afin de régler la quantité de vapeur que produit la vapoteuse. En ouvrant en grand le flux d’air, le vapoteur pourra produire davantage de nuages. Pour faire beaucoup de vapeur, le choix de la batterie est un facteur déterminant. Les vapoteurs qui ont l’habitude d’utiliser une batterie de 650 ou 900 mAh devront la remplacer par une batterie de 1600 voir 2000 mAh.

Ceux qui utilisent déjà une vaporette équipé d’une batterie de 2000 mAh, pourront augmenter leur production de vapeur en choisissant un mod ou une bonne box. La meilleure solution est d’utiliser une vapoteuse dotée d’une bonne puissance et pouvant être réglé afin d’adapter la vapeur selon vos envies. Les box sont les appareils à privilégier pour créer beaucoup d’émanations. Ces dispositifs permettent aux vapoteurs de régler de nombreux paramètres afin de trouver celle qui convient pour ses propres goûts.

Vapotage : trouver les meilleurs e-liquides en ligne
Quel e-liquide est le mieux adapté à vos besoins ?